COMITE REGIONAL SKI ALPES PROVENCE

Accueil > Événements > DES CHANTIERS OUVERTS ET A OUVRIR

10.10.2017 | EMBRUN

DES CHANTIERS OUVERTS ET A OUVRIR

LE COMITE EST SUR PLUSIEURS FRONTS

ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE DE SKI ALPES PROVENCE

Samedi 7 octobre à Embrun

L'assemblée générale qui s'est déroulée samedi dernier à Embrun a permis de faire un traditionnel bilan sur l'année écoulée mais surtout d'expliquer aux 40 présidents de clubs présents, les nouveaux challenges importants que le Comité de ski va devoir relever en 2018, avec à l'horizon les prochaines Olympiades d'hiver.

Le budget conséquent d'un millions d'euros montrent comme l'a souligné le commissaire aux comptes démontrent que le Comité a du pain sur la planche. Ne serait-ce que pour abonder ses finances, un travail important en amont est réalisé pour trouver sans relâche de nouvelles sources de financement pour compléter les subventions publiques qui ne suffisent plus aujourd'hui à faire fonctionner les activités du ski sur le plan régional. Le mécénat, le financement participatif sont ses nouvelles ressources qui font parties des "obligations", "quitte à en payer le prix pour les obtenir", a insisté haut et fort le président Jean-Paul Carlhian.

La réforme territoriale appliquée au mouvement sportif, avec la création d'une "Ligue régionale de ski Paca" représente un gros chantier qui va générer un changement de posture pour les instances régionales. En effet, "le rapprochement stratégique et non pas la fusion, comme le souligne Nicole Rizzitelli, responsable administrative et présidente de la Commission Alpine, a clairement pour objectif un rapprochement des deux comités, Alpes Provence et Côte d'Azur, avec la mise en place de projets sportifs communs". Cette Ligue qui sera basée au CREPS d'Aix en Provence, sera représentée par Jean-Paul Carlhian en alternance tous les deux ans avec Yannick Garrin président du Comité Côte d'Azur, plus six représentants (3 issus de chaque comité) constituant le Comité directeur et de 4 délégués (2 titulaires + 2 suppléants également issus des chaque comité). Côté finances, il restera une indépendance de gestion des budgets respectifs mais les demandes de subventions seront issues de la Ligue.

Autre dossier important, la mise en place de la licence électronique, qui à l'instar de nombreuses fédérations sportives, modernisera les procédures et "ouvrira dans les années à venir, de nouvelles potentialités de développement des licences et apportera aux licenciés de nouveaux services" explique Samuel Lopez chargé de mission développement-promotion à la Fédération française de ski. Cette rénovation, sur laquelle planche la fédération depuis plusieurs mois, se fera selon un échéancier progressif de deux à trois ans.

Enfin autre tournant de taille, en avril 2018, les 17 comités regroupés en 9 ligues régionales devront réélire leurs membres, renouvellement qui s'opère à chaque année d'Olympiades. Mylène Gajol, trésorière du Comité Alpes Provence depuis 2010, a déjà annoncé lors de la présentation de son dernier budget, qu'elle ne se représentera pas.

INTERVIEW DICI TV :

w.dici.fr/actu/2017/10/07/hautes-alpes-nouveau-bilan-vert-comite-regional-de-ski-1064638