COMITE REGIONAL SKI ALPES PROVENCE

Accueil > Actualités > ​ALPIN - La saison EQUIPES REGIONALES présentée aux familles / 29.09.2017

29.09.2017

​ALPIN - La saison EQUIPES REGIONALES présentée aux familles

Mercredi se déroulait à Embrun la réunion de rentrée des équipes régionales du Comité Alpes Provence en présence du staff des entraîneurs et de Sandrine Aubert Conseillère Technique Régionale, de Jean-Paul Carlhian président du Comité et de Nicole Rizzitelli, présidente de la Délégation alpine appelée désormais "Commission alpine". Sandrine Aubert a insisté sur les conditions très favorables dont les équipes bénéficiaient cette année, avec des moyens conséquents pour mener à bien le projet sportif des jeunes U18-U21. "Nous avons une solide équipe d’entraîneurs [au nombre de 4] pour un petit effectif d'athlètes; nous allons pouvoir faire un vrai travail de haut niveau avec un suivi individualisé" se satisfait la CTR. Certes la diversité des statuts des jeunes rend la gestion des plannings compliquée: en effet, les élèves-athlètes, futurs bacheliers, sont de par leur scolarité, éloignés les uns des autres et l'organisation des entraînements est plus difficile que dans les départements alpins voisins.

Nicole Rizzitelli a souligné que cette année était exceptionnelle sur le plan administratif puisque se met en place, dans le cadre de la réforme territoriale (loi NOTre), la création de ligues régionales qui seront les seules interlocutrices des Conseils régionaux et des Directions régionales du Ministère en charge des Sports. "La Ligue de ski Paca", regroupement des comités Alpes Provence et Cote d'Azur, tentera de conserver territoires et prérogatives (droit de vote) des actuels Comités Régionaux, ceux-ci étant alors renommés « Comités de ski ». Il s'agit bien d'une création de nouvelles structures et non de fusion d’organismes existants.
Côté sportif, les critères de sélection vont se durcir. Le Ministère des sports devient encore plus exigeant sur la réussite des athlètes et l'attribution des critères de Haut niveau. Malgré tout, le Commission alpine, qui à la clôture des comptes 2016, s'appuie sur un exercice et une gestion équilibrés, a à cœur d'atteindre des objectifs sportifs ambitieux, notamment en intensifiant les entraînements au printemps prochain, tout en conciliant une ouverture plus large des sélections pour ne laisser aucun potentiel au bord de la piste.